Madagascar, une nature exceptionnelle

La faune et la flore malgaches constituent un patrimoine naturel unique au monde. Les naturalistes de tous les pays et les amoureux de la nature avides de dépaysement apprécient énormément les richesses de la grande île.

Cependant, l'équilibre de ces écosystèmes reste très fragile et fortement affecté par la déforestation. Avec la participation des Nations Unies, de la Banque Mondiale, des ONG, de l'Union Européenne et de l'Etat, les entreprises publiques reboisent. Possédant un grand nombre d'espèces animales rarissimes, Madagascar n'échappe pas au braconnage et aux trafics en tout genre.

L'environnement constitue ainsi pour le pays un élément incontournable de son programme de développement.



LA FAUNE
("Biby)

L'île de Madagascar s'est détachée du continent Africain il y a plusieurs millions d'années. Cette séparation précose a donc permis le développement d'une faune et d'une flore propres à l'île rouge. En l'absence de grands prédateurs et grâce une forêt dense, la faune orginelle a ainsi put garder son caractère archaïque. C'est notamment le cas des lémuriens, ancêtres des primates que l'on retrouve sur le continent africain. Beaucoup d'espèces ayant disparues dans le reste du monde, ont ainsi continué à vivre et à se développer à Madagascar. Ainsi, de nombreux animaux présents sur l'île sont de véritables fossiles vivants.

Malgré son caractère insulaire, les espèces animales ont toutefois souffert de la dégradation de leurs milieux de vie.

Amphibiens
Il existe un nombre très important de grenouilles ("Sahona") endémiques (ce qui est particulier à un territoire donné), dans les marais, le long des lacs et des cours d'eau.

La plus connue est probablemement la "Mantella Aurantiaca" de couleur jaune-orangée ou rouge-orangée, qui mesure à taille adulte moins de 2,5 cm. Sa peau est tellement fine que l'on peut apercevoir certains organes. La beauté de cette petite grenouille a été pendant très longtemps convoitée par les terrariophiles du monde entier, particulièrement dans les années 90'. Malgré l'interdiction du commerce d'animaux sauvages, certaines personnes continuent à braconner cette espèce pour quelques Ariary.

La rareté, la spécificité et l’endémicité de la biodiversité de Madagascar suscitent énorméments d’intérêts auprès des collectionneurs. Notons également qu'il s'agit d'un facteur attractif important pour les touristes.

Grenouille endémique de Madagascar : "Mantella Aurantiaca" - Maroantsetra

Madagascar a ratifié la convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de Flore Sauvages menacées d’extinction (CITES) en 1975. Toutefois, la grande pauvreté de la population en milieu rural est un des facteurs qui suscite toujours le commerce des espèces sauvages dans le but de subvenir simplement à leur besoin quotidien.

--> Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site internet de la CITES et notamment le rapport suivant : "Evaluation de la politique nationale du commerce des espèces sauvages de Madagascar" réalisé en 2007

Invertébrés
La grande île abrite 400 espèces d'Arachnides ("Hala") dont une variété de Mygale, la seule vraiment dangereuse étant la Veuve Noire. Enfin, on y trouve également des Millepattes, des Scorpions, des Papillons (4500 espèces), des Crabes...

Araigné dans la Grotte des Chauves-Souris et Millepattes - Réserve d'Ankarana

Mammifères
On trouve à Madagascar un certain nombre de mammifères, dont une trentaine d'espèces différentes de Lémuriens ("Gidro" ou "Sifaka"), des Fossas (petits carnivores chassant les lémuriens) ou encore les célèbres Zébus ("Omby"). Le plus gros mammifère marin, à savoir, la Baleine à bosse peut être observée sur la côte est de juillet à août.

Deux espèces de lémuriens - Réserve d'Ankarana et Parc Ranomafana

On distingue 2 grands groupes de lémuriens (Prosimiens) de part le monde : les Lorisiformes et les Lémuriformes, plus nombreux et présent uniquement à Madagascar, soit 90% des espèces recensées sur la planète. Sur le continent africain, l'évolution des epsèces a donné naissance aux singes, alors qu'à Madagascar la concurrence limitée et les multiples niches écologiques ont favorisé la diversification des lémuriens.

Menacés par la déforestation, les lémuriens malgaches sont protégés depuis 1989 avec la création de plusieurs réserves et parcs naturels.

Les lémuriens peuvent être classés en 4 familles distinctes :
- Les plus courants, les Lémuridés correspondent à des espèces diurnes qui vivent en société dans les régions forestières dont les "Maki" et les "Macaco"(Nosy Be)
- Les Indriidés incluant le plus grand de tous, "l'Indri", et le propithèque, le "Sifaka"
- Les moins visibles, les Cheirogalidés sont de petites espèces nocturnes et forestières qui se réfugient le jour dans les trous d'arbres pour ne sortir qu'à la nuit tombée, en quête de nourriture
- Les Daubentoniidés ne sont représentée que par une seule espèce rare :"l'Aye-Aye", résidant dans les forêts cotières du nord-est (Réserve de Nosy Mangabe)

Oiseaux ("Vorona")
On peut observé un nombre impressionnant d'oiseaux à Madagascar : Grèbes, Aigles Serpentaires, Hérons, Aigrettes, Tourterelles Peintes, Pigeons Verts, Grands Perroquets, Râles de Madagascar...

Drongo Noir, Oie Huppée et Oiseau de Paradis - Réserve d'Ankarana
Héron Cendré - Parc d'Anfarafantsika
 
Poissons ("Trondro")
La faune aquatiques des mangroves est un des plus beau spectacle du monde. On peut donc y admirer des Poissons Clowns, des Hippocampes, des Poissons-Papillons, des Etoiles de Mer, des Tortues, ainsi que plusieurs espèces de Gastéropodes et de Mollusques.
Dans les rivières, les lacs et les fleuves, la faune aquatique se compose d'Anguilles, de Carpes ou encore de Truites, et en mer de Crabes, de Crevettes, de Dorades, de Dauphins, d'Espadons, de Mulets, de Langoustes, de Rougets, de Sardines, de Maquereaux, de Requins ("Antsantsa"), de Tortues...

Reptiles ("Biby mandady")
Deux tiers des espèces existantes de Caméléons ("Tarondro") sur Terre se trouvent à Madagascar.
Espèce terrestre fortement menacée, la Tortue Rayonnée ("Sokatra") peut être aperçue sur les pistes du sud.  Espèce davantage protégée de par son caractère sacré, le Crocodile du Nil ("Voay") occupe les grands espaces aquatiques de l'île. Enfin, soixante espèces de Serpents ("Do"), heureusement tous inoffensifs, peuplent Madagascar. Espèces également rares, ces reptiles sont protégés.

Caméléon Panthère et Gecko Géant de Madagascar - Ambanja et Réserve d'Ankarana

Tortue à soc - Durell Wildlife Conservation du Parc d'Anfarafantsika

Le Gecko est un petit lézard originaire d'Asie qui appartient à la famille des "Gekkonidae". Couverts de petites écailles granuleuses, le Gecko de Madagascar adore les fruits sucrés.

LA FLORE ("Zavamaniry")

19 000 espèces végétales, dont plus de 1000 variétés d'orchidées (dont la vanille) ont été répertoriées par les naturalistes.
70% à 80% des espèces végétales sont spécifiques à la grande île. La flore malgache est ainsi une des plus diversifiée au monde.

Le Baobab ou le Ravinala appelé également "l'Arbre du Voyageur" sont les espèces d'arbres les plus connus de Madagascar. Ayant des dispositions à coloniser les terrains défrichés, cet arbre dispose de plusieurs qualités : chou-palmiste et graine farineuse comestible, feuilles utilisées pour les toitures des habitations, fibre pouvant être utilisée pour la préparation de la pâte à papier... Formant un éventail, la base des feuilles permet de collecter l'eau de pluie et permet au voyageur de se désaltérer, d'ou son surnom. Correspondant au symbole de l'union entre l'homme et la nature, la Ravinala a ainsi été choisi comme emblème national du pays.


Baobab et Ravinala - Ouest de Madagascar

On trouve également plusieurs espèces de Palmiers, de Banians, de Fromagers ou encore de Bambous sur le sol malgache. Situé essentiellement dans le Sud-Ouest désertique de l'île, l'Arbre Bouteille au tronc renflé peut stocké une quantité importante d'eau et témoigne d'une belle adaptation à l'aridité du climat. Notons que les Instituts de Recherche et l'Organisation Mondiale de la Santé effectuent un travail important dans le domaine de la pharmacopée.

Arbre bouteille - Réserve d'Ankarana

Les fonds marins présentent également une richesse exceptionnelle avec ses récifs coralliens ou encore sa mangrove. Toutefois, ces écosystèmes  restent fragiles et menacés par l'érosion côtière,  la pêche abusive, les pollutions d'origine marine ou terrestre et même le tourisme.

Mangrove - Côte Est de l'île de Sainte-Marie

Les épices et les fruits tropicaux (Girofle, Cannelle, Café, Cacao, Vanille, Mangues, Litchis, le fruit très nourrissant de l'Arbre à Pain...) se trouvent partout dans l'île.

Vanille - Ambanja

La Vanille fait partie de la famille des Orchidacées ou Orchidées, qui est une très grande famille de plantes monocotylédones. C'est la famille végétale la plus diverse, avec plus de 25 000 espèces réparties en 850 genres à travers le monde.

Ainsi, la diversité et le caractère unique de nombreuses espèces animales et végétales procurent à Madagascar un fort potentiel attractif qu'il est essentiel de respecter et de préserver à l'heure des grands enjeux environnementaux mondiaux.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site